search

Accueil > Le collège > Evénements > Neurosciences cognitives et pédagogie

Neurosciences cognitives et pédagogie

jeudi 29 mars 2018, par Gabriel Antemi

Deux « établissements apprenants » entrent de plain-pied dans le projet académique.

Seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin…

C’est dans ce contexte que des établissements s’associent depuis plusieurs années pour échanger et mutualiser sur des thématiques pédagogiques.
Climat scolaire, différenciation pédagogique, intelligences multiples sont des problématiques sur lesquelles s’étaient déjà penchées les équipes de direction et les enseignants des collèges pilotés par Carole PONIEWIERA et Gabriel ANTEMI. Des formations établissements ont permis des interrogations communes, des échanges de pratiques, des projets communs avec le cas échéant le concours et les interventions des IEN ou IA-IPR disciplinaires.
Toujours animés par le souci de développer une culture de la formation tout au long de la vie , c’est une entrée par le Fun Mooc « Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives » qui a conduit les deux principaux des collèges Albert Camus de Genlis et Paul Fort d’Is sur Tille à mobiliser leurs équipes autour les cogni-classes.
Lancés dans l’expérimentation dès la rentrée 2018, les deux établissements ont proposé une formation commune animée par Jean-Luc Berthier, proviseur honoraire, auteur de nombreux ouvrages de pédagogie, ancien ingénieur de formation à l’ESENESR, spécialiste en sciences cognitives de l’apprentissage et de la formation, responsable du Fun Mooc et président de l’association « Sciences cognitives, comment changer l’école ».

Animée pour près de cent enseignants, le cahier des charges de cette journée était le suivant :
sensibiliser tous les acteurs aux sciences cognitives et à leur apport dans les processus d’apprentissage,
donner des idées clés autour de la mémorisation, de la compréhension, de l’attention et de l’implication active
s’approprier le passage vers des modalités pédagogiques adaptées aux préconisations des neurosciences cognitives,
reprendre les projets engagés pour en faire une analyse et proposer des aménagements à mettre en œuvre dès la rentrée prochaine,
analyser les prolongements possibles au niveau académique (personnels ressources, formateurs).
Développer l’innovation pédagogique avec l’appui des chercheurs, c’est sur cet axe que les deux collèges souhaitent pleinement s’engager aujourd’hui, conformément au projet académique 2018-2022 présenté par Mme la Rectrice le 20 mars dernier, en particulier dans son axe « Libérer les énergies », priorité 12, « Transformer l’académie en communauté apprenante ».

De nombreux membres de la communauté éducative intéressés par cette thématique pourront avoir accès à la conférence de Jean-Luc Berthier que le Rectorat a accepté de filmer et qui sera bientôt mise en ligne.